Le Don des Dragons 2017

L’association Amaranthe organise deux tables rondes dans le cadre de la 15è édition du Don des Dragons, en partenariat avec l’Université de Lorraine, l’Université de Strasbourg, le CREM, le DynamE et l’association Doxtra :

  • Le mardi 14 novembre à 18h sur le thème « StrasbourgS et la fabrique des mondes ludiques »
  • Le vendredi 24 novembre à 20h sur le thème « Figures mythiques et légendaires : des sources aux jeux »

Table ronde : StrasbourgS et la fabrique des mondes ludiques.

Dans le cadre de l’exposition « StrasbourgS et la fabrique des mondes » organisé à la MISHA de l’Université de Strasbourg, en partenariat avec La Sauce aux jeux, Les Tisseurs d’étoiles, La Maison des jeux et Dooz escape game Strasbourg, venez rencontrer et échanger avec des concepteurs et animateurs qui utilisent Strasbourg comme cadre de leurs jeux et leurs animations.

Nos invités :

  • Thibaut Heyd – Animateur soirée enquête « Camarilla » – Association Les Tisseurs d’Étoiles
  • Vincent Ritt – Animateur et auteur de plusieurs « cluedo » dans Strasbourg – Maison des Jeux – Strasbourg
  • Frédéric Ladriere – Dirigeant de Dooz et auteur d’escape game sur « Strasbourg » – Dooz Escape Game Strasbourg
  • Didier Cotel – Animateur JDR ayant le thème de Strasbourg – La Sauce aux Jeux

Rendez-vous le 14 novembre 2017 de 18h à 19h à la MISHA (Allée du Général Rouvillois à Strasbourg).
Tous publics, en accès libre.

S’inscrire à l’événement sur Facebook.


Table ronde : « Figures mythiques et légendaires : des sources aux jeux »

En prélude du Don des Dragons, vous pourrez écouter et poser vos questions à plusieurs spécialistes des figures mythiques et légendaires qui ont nourri l’imaginaire du jeu de rôle, tels que les terribles dragons ou le roi Arthur et ses chevaliers.

Nos invités :

  • Jean-Marie Privat est Pr. de littérature et d’anthropologie culturelle à l’Université de Lorraine (UL), spécialiste d’ethnocritique. Il est membre du Centre de recherches sur les médiations (UL) et associé au Laboratoire d’anthropologie de la culture (IIAC, UMR CNRS 8177) et à Figura, Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire (UQUAM, Montréal). Il a dirigé en dragonologie deux ouvrages collectifs, Dans la gueule du dragon (Ed. Pierron,2000) et Dragons, entre sciences et fiction (CNRS Ed., 2006). Il est membre des comités de rédaction de la revue Ethnologie française et des Cahiers de littérature orale.
  • William blanc est historien et passionné du Moyen âge et de ses représentations dans les arts populaires (BD, cinéma, jeux, série télé, arts graphiques). Il participe depuis 2012 à l’aventure de « Histoire et Images médiévales ». Il est aussi le coauteur ou auteur de trois livres : Le Roi Arthur. Un mythe contemporain (Libertalia, 2016), Charles Martel et la bataille de Poitiers, de l’Histoire au mythe identitaire (Libertalia, 2015, avec Christophe Naudin) et Les historiens de garde (Inculte, 2013, avec Aurore Chéry et Christophe Naudin). Il a également écrit plusieurs articles dans des revues scientifiques et participe au site d’analyse de bandes dessinées 2dgalleries.com.

Rendez-vous le vendredi 24 novembre de 20h à 22h au Centre socio-cutlurel de l’ARES à Strasbourg, salle du Tambourin.
Tous publics, en accès libre.

S’inscrire à l’événement sur Facebook.

Le Don des Dragons 2016 : « Contes et Merveilles »

L’association Amaranthe organise deux conférences dans le cadre de la 14è édition du Don des Dragons, en partenariat avec l’Université de Lorraine, l’Université de Strasbourg, le CREM et l’association Doxtra :

  • une rencontre le jeudi 10 novembre sur le thème « Récits d’ici et d’ailleurs : contes et merveilles en Alsace et au Japon »
  • une table ronde le vendredi 25 novembre sur le thème « Le jeu entre recherche et création »

Récits d’ici et d’ailleurs : contes et merveilles en Alsace et au Japon.

Cette soirée de rencontre sera l’occasion de mettre en regard les contes et légendes régionaux d’Alsace avec des contes et légendes du Japon et de discuter avec nos invités Alain Kauss et Sylvain Jolivalt de l’origine de leur intérêt pour ces récits fantastiques d’ici et d’ailleurs. Nous évoquerons leurs méthodes d’enquête et de travail, ainsi que les manières dont ils leur redonnent une expression contemporaine à travers leurs propres productions artistiques et par leurs différents ouvrages.

Alain Kauss est peintre et spécialiste des contes et légendes alsaciennes, auteur de plusieurs ouvrages sur ce sujet. Sylvain Jolivalt est illustrateur, auteur d’un ouvrage sur les créatures du Japon et contributeur pour des ouvrages de jeu de rôle.

Rendez-vous le 10 novembre 2016 à 18h au Collège doctoral européen de Strasbourg (46 Boulevard de la Victoire).

S’inscrire à l’événement sur Facebook.


Table ronde : « Le jeu entre recherche et création »

Le vendredi 25 novembre à 20h30 aura lieu une table ronde autour du thème “Le jeu entre recherche et création” durant laquelle nous aborderons avec nos invités différentes manières dont le jeu articule l’acquisition de connaissances avec des pratiques créatives d’écriture, d’illustration et de mise en scène.

Sous cette étiquettes très large, nous aborderons différentes questions telles que les recherches préliminaires qui nourrissent la créativité d’un auteur, d’un créateur ou concepteur, ou encore les investigations complémentaires que les maîtres de jeu peuvent réaliser pour approfondir un scénario ou d’une campagne afin de préparer leurs parties. De l’autre côté du paravent ou de l’écran, les personnages-joueurs se retrouvent parfois eux-même dans la position de chercheurs/explorateurs/investigateurs dont l’objectif est de découvrir de nouveaux territoires ou résoudre des enquêtes. Comment mettre en scène ce type de recherche ? Enfin, en termes de pratiques périphériques à l’activité ludique elle-même, nous évoquerons les recherches universitaires et journalistiques sur le thème du jeu.

Nos invités pour cette table ronde sont Coralie David, Docteur en lettres et éditrice chez Lapin Marteau, Jérôme Larré, traducteur, concepteur et éditeur chez Lapin Marteau, Olivier Trocklé, illustrateur de jeux, et Julien Pouard, Podcaster des Voix d’Altaride.

Rendez-vous le vendredi 25 novembre à 20h30 au Centre socio-culturel de l’ARES à Strasbourg.

S’inscrire à l’événement sur Facebook.

Les conférences du don des dragons 2015 – « Jeux et création de mondes »

 

A-t-on besoin d’un monde pour jouer ? Le cas du jeu de rôle sur table

Praticairafinalquer le jeu de rôle sur table, c’est faire le pari que l’on peut partager un espace-temps fictionnel – une diégèse – pour agir en son sein. Faut-il pour autant parler systématiquement du “monde” d’un jeu de rôle ? La diégèse d’une aventure correspond le plus souvent à un monde édité, mais elle peut aussi se résumer au huis clos d’un donjon, d’un asile d’aliénés ou d’un astronef . On étudiera dans cette conférence différentes stratégies de construction et de présentation de la diégèse, en insistant sur l’idée que proposer un monde le plus complet possible ne va pas de soi : il peut y avoir autant d’intérêt ludique à évoluer dans des diégèses “de poche” qu’à explorer des mondes très denses. Plusieurs jeux de création originale ou adaptés d’autres œuvres seront cités en illustration du propos (D&D, Runequest, L’Appel de Cthulhu, Brain Soda, Qin, Notre Tombeau, City Hall, etc.).

Olivier Caïra est notamment l’auteur des ouvrages Jeux de rôle : Les forges de la fiction, publié aux éditions CNRS en 2007, et Définir la fiction : Du roman au jeu d’échecs, aux éditions de l’EHESS en 2011, et il a également dirigé avec Jérôme Larré l’ouvrage collectif Jouer avec l’histoire, publié aux éditions Pinkerton Press,‎ 2009.

Cibos : « Devenez le meilleur employé de la galaxie », par Laurent Siefer et Thierry Mary

Cibos est le premier volet d’un triptyque ou chaque jeu aura un gameplay différent. Le joueur incarnera un Cibo qui aura comme mission de récupérer des boulons dans une usine de retraitement des déchets, pour tenter de devenir le meilleur employé de la galaxie !
Le jeu a été créé par Laurent Siefer illustrateur et bédéiste qui a notamment travaillé chez Ubisoft pour la licence Rayman. Le jeu est produit par le studio I AM A DOG basé à Strasbourg et co-fondé par Thierry Mary (gérant de la structure), Lionel Courgnaud (développeur) et Laurent Siefer. Cibos est le premier jeu développé par cette structure dont la particularité et de proposer aussi une formation professionnel à la BD « Liconograf » et un label de BD numérique « Watch digital comics« . Le studio veut créer des jeux d’auteurs avec des forts parti pris graphique et des gameplay originaux.

Les conférences du cycle « Ce que nous jouer nous apprend »

Jeux et enjeux, le 6 novembre 2014, par Patrick Schmoll, Anthropologue et Ingénieur de recherche au CNRS, Université de Strasbourg0312-schmoll-100

Les jeux prennent une place de plus en plus importante dans nos sociétés : non seulement la production de jeux et jouets, mais d’une façon plus générale l’esprit ludique dans une société où l’on attend que tout soit plus « fun ». Au-delà des enjeux économiques d’un secteur en croissance, quelles sont les transformations sociales qu’exprime cette évolution ? Le jeu devient-il un paradigme pour les sciences humaines et sociales ?


Apprendre en s’amusant, le 13 novembre 2014, par Laurence Schmoll, Professeure certifiée à l’Université de Strasbourg, LiLPa (linguistique, langues, parole)laurence_schmoll

La question du jeu en classe de langue connaît une forte revalorisation depuis maintenant une trentaine d’années, à tel point que le terme « ludique » apparaît un peu partout dans les programmes officiels, les articles didactiques, les différents supports d’apprentissage. Quelle est la place des jeux vidéo dans cette configuration ? Peut-on les utiliser tels quels ou faut-il les adapter, voire les créer spécialement dans un but d’apprentissage ? Pour quels apports ? Et à quelles conditions ?

Les mondes Virtuels le 27 novembre 2014, par Michel Nachez, Anthropologue à l’Institut d’Ethnologie à l’Université de Strasbourg et intervenant à l’Ecole Nationale Supérieure d’Informatique pour l’Industrie et l’Entreprise (ENSIIE), StrasbourgMichel-Nachez_1

Les mondes virtuels représentent à la fois un nouvel outil et un autre espace d’enseignement pouvant être mis à la disposition des enseignants-chercheurs. La Direction des Usages du Numérique a mis en place un environnement virtuel de ce type : la Grille EVER. Quelles potentialités ces univers en images de synthèses, persistants, partagés et collaboratifs offrent-ils ? Comment y enseigne-t-on ? Qu’est-ce que le Serious Game (jeux sérieux) et comment l’adapte-t-on à un contexte universitaire ?

Don des Dragons 2015 : les mondes dans les jeux de rôle

12003221_759065497553987_4395232601479124031_n

L’association Amaranthe, en partenariat avec L’ARES, l’association Doxtra, l’Université de Strasbourg et l’Université de Lorraine, avec un soutien exceptionnel du Garage Bessner de Diemeringen, propose une conférence d’Olivier Caïra ainsi qu’une présentation de Laurent Siefer et Thierry Mary du studio Strasbourgeois I am a dog, dans le cadre du Don des Dragons, le vendredi 27 novembre 2015 à partir de 21h à l’Arès.

A-t-on besoin d’un monde pour jouer ? Le cas du jeu de rôle sur table

Praticairafinalquer le jeu de rôle sur table, c’est faire le pari que l’on peut partager un espace-temps fictionnel – une diégèse – pour agir en son sein. Faut-il pour autant parler systématiquement du “monde” d’un jeu de rôle ? La diégèse d’une aventure correspond le plus souvent à un monde édité, mais elle peut aussi se résumer au huis clos d’un donjon, d’un asile d’aliénés ou d’un astronef . On étudiera dans cette conférence différentes stratégies de construction et de présentation de la diégèse, en insistant sur l’idée que proposer un monde le plus complet possible ne va pas de soi : il peut y avoir autant d’intérêt ludique à évoluer dans des diégèses “de poche” qu’à explorer des mondes très denses. Plusieurs jeux de création originale ou adaptés d’autres œuvres seront cités en illustration du propos (D&D, Runequest, L’Appel de Cthulhu, Brain Soda, Qin, Notre Tombeau, City Hall, etc.).

Olivier Caïra est notamment l’auteur des ouvrages Jeux de rôle : Les forges de la fiction, publié aux éditions CNRS en 2007, et Définir la fiction : Du roman au jeu d’échecs, aux éditions de l’EHESS en 2011, et il a également dirigé avec Jérôme Larré l’ouvrage collectif Jouer avec l’histoire, publié aux éditions Pinkerton Press,‎ 2009.

Cibos : « Devenez le meilleur employé de la galaxie », par Laurent Siefer et Thierry Mary

Cibos est le premier volet d’un triptyque ou chaque jeu aura un gameplay différent. Le joueur incarnera un Cibo qui aura comme mission de récupérer des boulons dans une usine de retraitement des déchets, pour tenter de devenir le meilleur employé de la galaxie !
Le jeu a été créé par Laurent Siefer illustrateur et bédéiste qui a notamment travaillé chez Ubisoft pour la licence Rayman. Le jeu est produit par le studio I AM A DOG basé à Strasbourg et co-fondé par Thierry Mary (gérant de la structure), Lionel Courgnaud (développeur) et Laurent Siefer. Cibos est le premier jeu développé par cette structure dont la particularité et de proposer aussi une formation professionnel à la BD « Liconograf » et un label de BD numérique « Watch digital comics« . Le studio veut créer des jeux d’auteurs avec des forts parti pris graphique et des gameplay originaux.

Suivez les également sur Facebook : https://www.facebook.com/cibo.game/?ref=hl

 

 

 

Ce que jouer nous apprend – Un cycle de conférences scientifiques sur le jeu

 

logo-uds-grandjardin-sciences_rvb

labos-CREMLogo blancARES_marronclair

 

 

affiche_DDD_a4L’association Amaranthe organise au mois de novembre 2014 un cycle de conférences scientifiques sur le thème du jeu, dans le cadre de la 12e édition du Don des Dragons et en partenariat avec le Jardin des sciences de l’Université de Strasbourg, le Centre de recherche sur les médiations, l’Université de Lorraine et l’ARES Centre social et culturel de l’Esplanade.

Le cycle « Ce que jouer nous apprend » propose 7 conférences tout au long du mois de novembre, dont 2 lors d’une soirée spéciale le vendredi 28 novembre à l’Arès dans le cadre du Don des Dragons.

 Programme détaillé

Également disponible sur le site du jardin des sciences

Les jeudis du jardin des sciences
Rendez-vous les jeudis à 18 h Amphithéâtre Fresnel,
Institut de Physique, 3 rue de l’Université à Strasbourg

  • Jeux et enjeux, le 6 novembre 2014, par Patrick Schmoll, Anthropologue et Ingénieur de recherche au CNRS, Université de Strasbourg0312-schmoll-100

Les jeux prennent une place de plus en plus importante dans nos sociétés : non seulement la production de jeux et jouets, mais d’une façon plus générale l’esprit ludique dans une société où l’on attend que tout soit plus « fun ». Au-delà des enjeux économiques d’un secteur en croissance, quelles sont les transformations sociales qu’exprime cette évolution ? Le jeu devient-il un paradigme pour les sciences humaines et sociales ?

 

 

  • Apprendre en s’amusant, le 13 novembre 2014, par Laurence Schmoll, Professeure certifiée à l’Université de Strasbourg, LiLPa (linguistique, langues, parole)laurence_schmoll

La question du jeu en classe de langue connaît une forte revalorisation depuis maintenant une trentaine d’années, à tel point que le terme « ludique » apparaît un peu partout dans les programmes officiels, les articles didactiques, les différents supports d’apprentissage. Quelle est la place des jeux vidéo dans cette configuration ? Peut-on les utiliser tels quels ou faut-il les adapter, voire les créer spécialement dans un but d’apprentissage ? Pour quels apports ? Et à quelles conditions ?

 

  • Avatars et identités ludiques, le 20 novembre 2014, par Etienne Armand Amato, Maître de conférence en sciences de l’information et de la communication, Université Paris Est Marne-la-Vallée0269_dscf_e2a_vacances-manche06

Jouer, c’est adopter une nouvelle identité le temps d’une partie, aussi bien avec les jeux traditionnels qu’avec les jeux de rôle, en passant par les jeux vidéo et leurs avatars numériques… Cette conférence mettra en débat la façon dont les sciences humaines et sociales étudient la dimension identitaire de ces pratiques passionnantes, qui engagent nos imaginaires et nos compétences au-delà des réalités ordinaires. Et si diriger un personnage héroïque, remplir une mission périlleuse ou accepter une nouvelle responsabilité nous transformait davantage qu’il n’y paraissait, l’air de rien, au prétexte de l’amusement ?

 

  • Les mondes Virtuels le 27 novembre 2014, par Michel Nachez, Anthropologue à l’Institut d’Ethnologie à l’Université de Strasbourg et intervenant à l’Ecole Nationale Supérieure d’Informatique pour l’Industrie et l’Entreprise (ENSIIE), StrasbourgMichel-Nachez_1

Les mondes virtuels représentent à la fois un nouvel outil et un autre espace d’enseignement pouvant être mis à la disposition des enseignants-chercheurs. La Direction des Usages du Numérique a mis en place un environnement virtuel de ce type : la Grille EVER. Quelles potentialités ces univers en images de synthèses, persistants, partagés et collaboratifs offrent-ils ? Comment y enseigne-t-on ? Qu’est-ce que le Serious Game (jeux sérieux) et comment l’adapte-t-on à un contexte universitaire ?

 

Le mercredi de la médiathèque
Le 19 novembre 2014, à 19h à la Médiathèque André Malraux, Strasbourg

  • Les jeux de plateau, des supports informationnels, Par Stéphane Goria, Maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication de l’Université de Lorraine, IUT Charlemagne, Nancytn_479343ffece6317ff5da

Les jeux de plateau sont très répandus. Tout le monde y a joué ou y joue encore de temps en temps. Mais, ces jeux peuvent aussi être considérés d’un point de vue différent qui consiste à en évaluer le potentiel informationnel. En effet, un jeu tel que le Monopoly, dans sa version traditionnelle française, nous informe sur une certaine représentation de la ville de Paris. Quels types de messages sont véhiculés par ces jeux de plateau ? Que nous apprennent-ils ? Comment les interpréter ? Comment sont-ils utilisés ?

 

 

Soirée spéciale en prélude du don des dragons
Le 28 novembre 2014, à 20h à L’ ARES Centre social et culturel de l’Esplanade
10 rue d’Ankara, Strasbourg

  • Mythologie nordique et jeux contemporains, par Laurent Di Filippo, Doctorant en Sciences de l’information et de la communication à l’Université de Lorraine et en études scandinaves à l’Université de Bâle, Suisse.photo identité

Les univers de jeux sont remplis de références à d’anciennes mythologies dont les éléments continuent à nourrir l’imaginaire contemporain. L’étude de la mythologie nordique et de sa réception ludique permet alors de saisir les mécanismes de transmission qui participent à construire notre culture. Qu’est-ce qui constitue exactement les sources de ces mythologies ? Comment ces ressources culturelles traditionnelles se transmettent-elles jusqu’à nos jours ? Comment les adaptent-on à de nouveaux contextes ? Et que nous apprennent-elles sur les sociétés actuelles ?

 

  • Jeu de rôle et culture médiatique, Par Jérôme Larré, Auteur et éditeur de jeux de rôle, Toulouse.photo

Que ce soit directement ou au travers des formes hybrides qu’il a participé à créer (avec le jeu video, la littérature, etc.), le jeu de rôle est devenu à la fois un phénomène culturel et un média à proprement parler. Quelle est la place du jeu de rôle dans la culture médiatique ? Quelle est sa culture propre ? Comment parle-t-il des autres médias ? Comment s’ adresse t’il à leurs amateurs ? Quelle relations entretient-il avec eux et comment s’ en nourrit-il ? En quoi est-il, par essence, un hack d’autres éléments culturels ou médiatiques ?

 

 

 

Téléchargez le programme complet des conférences ! (format PDF).

Pour toute question : secretaire@amaranthe.org